NOM DE L’ŒUVRE :

Louis de Verdal sculpture bois-métal — Vendue

Sculpture de Louis de Verdal – Sculpteur de l’imagination.(vendue)

Hauteur 28 cm

Signé par l’artiste

Diplômé de l’École forestière de Meymac (Corrèze) en 1968, Louis de Verdal voyage jusqu’en 1975 dans les forêts équatoriales du Gabon, où il exerce son métier de forestier.

Il rentre alors en France et quitte l’industrie du bois pour devenir sculpteur à plein temps, puis il est affilié à la Maison des artistes à partir de 1983.

Il s’installe d’abord à Lentillac et, depuis 2000, à Saint-Céré.

Dès 1981, il effectue des expositions partout en France aussi bien qu’en Allemagne, en Belgique et aux États-Unis.

En 1985, il entreprend de réaliser sa première moto grandeur nature en bois divers et, en 1986, reçoit le prix des Métiers d’art du Conseil général du Lot pour la réalisation de celle-ci. La même année, à Golfe Juan, il participe à l’exposition Espace d’une vision avec une quarantaine d’artistes dont Philippe HicquilyGuy de RougemontMarcel Van ThienenHervé BourdinMichel RaimbaudAlain Vuillemet… ayant ainsi l’occasion d’y rencontrer César pour la première fois venu en visiteur.

Dans les années 1985 à 2001, il réalise des sculptures en participation à des spectacles événementiels Art de la rue pour la compagnie Générik Vapeur à AurillacClichyMarseilleCannesPlougastel-DaoulasBordeaux.

En 1987, il participe à une exposition Arborescence, regards de 50 artistes contemporains sur la forêt et le bois, organisée par le ministère de l’Agriculture à l’hôtel de ville de Paris où il rencontre les artistes Étienne-Martin et Jack Vanarsky.

En 1990, il réalise sa première voiture grandeur nature, une Peugeot 203, qui lui demande une année entière de travail et pour laquelle il obtient le 1er prix lors d’une exposition sur l’art automobile Les damiers du centenaire à Rouen en 1994, alors qu’y concourraient de nombreux artistes, dont César avec une de ses compressions.

 

 

Loading...